Le groupe

Le groupe Brise-Glace a vu le jour en 2014. Il est formé de deux Bretons, d’un Picard et d’un Québécois. Ensemble, ils cumulent plus de 60 ans d’expérience dans les chants maritimes. Armés d’une guitare, d’un banjo, d’un accordéon et de quatre voix, ils revisitent le répertoire maritime traditionnel et contemporain.

Le résultat donne un heureux mélange entre la tradition des anciens et des nouveaux continents, entre la vie quotidienne des marins et le monde imaginaire hérité de la mer. Depuis sa formation, le groupe a parcouru les routes du Québec et des États-Unis afin de partager ces chansons, tantôt en français, tantôt en anglais.

Il navigue avec aisance entre les anciens chants de travail traditionnels et les chansons contemporaines qui parlent de la vie des marins d’aujourd’hui. Dotés d’une grande expérience de la scène et d’une énergie communicative, les quatre membres de Brise-Glace sauront… briser la glace!


Gwenn Amice

Né dans la cité corsaire de Saint-Malo et forgé sur les côtes bretonnes, ce Breton de 34 ans, arrière petit-fils d’armateur de Saint-Pierre-et-Miquelon chante la mer de ses ancêtres depuis près de 20 ans.

Fils d’une famille de chanteurs, baigné dans les refrains tonitruants et les récits de mer, il rejoint le groupe de chants de marins «Les Boucaniers» de Saint-Malo comme mousse à 16 ans. Il y chantera pendant 13 ans avec son frère et son père, «les deux Pierre».

Deux années passées sur la goélette «La Belle Poule» comme gabier de pont et de hune lui ont gravé définitivement une bordée d’ris autour des yeux. Ses héros : son pépé, Tabarly et Stan Hugill.

Après avoir pris femme et pays au Québec en 1999, il y a fondé le groupe québéco-breton «Ressac» qui s’est produit pendant trois ans dans les «fest-noz», ansi qu’au festival celtique international de Montréal.

Barde de l’Académie des Bretons du Yermat à Montréal (ABYM), ses refrains de tonnerre y résonnent souvent fort tard.


Jean-François Blais

Historien de formation, Jean-François Blais travaille depuis plus de 25 ans dans la communication de l’histoire par le biais de spectacles, d’ateliers dans les écoles et de capsules Internet.

En 1994, il incarne le rôle de Pierre Lemoyne d’Iberville sur le bateau-musée «Le Pélican d’Iberville». Il y reçoit une formation de gréeur historique qui lui inculquera un amour de la voile et de la marine ancienne. Quelques années plus tard, il s’embarque comme matelot sur un bâtiment qui faisait la navette entre Québec et Montréal. C’est lors de ses études sur un auteur du Moyen Âge qu’il découvre le monde des contes.

Depuis, il a incarné plusieurs personnage de marins pour divers musées à Québec et à Montréal et, notamment, pour «Les Fêtes de la Nouvelle-France» où il a joué un flibustier natif de Montréal. C’est en 2002 qu’il a commencé à conter des histoires de marins entremêlés de chants traditionnels.

Et 2006, il crée « Bordel de Mer – le podcast des chants de marins » avec Gwenn Amice.


Alexandre Lesous

Né en Bretagne, sur la côte Lorientaise ; fils de marin, Alexandre grandit au son de la mer et de ceux qui la chantent. Musicien, depuis l’enfance, il immigre au québec à 24 ans avec ça guitare sur le dos. C’est quelques années plus tard, nostalgie bretonne grandissante, qu’Alexandre croise Gwen Amice au quai des brumes : début de l’aventure Brise-glace.


Amaury Villain

Originaire de la Picardie (France), Amaury s’est installé à Montréal en 2006 et découvre petite à petit le Québec qui l’a adopté.

Très jeune, il a goûté à la musique grâce à son père auteur-compositeur-interprète.

Compositeur et interprète aux Ateliers Chansons de Paris en interprétation, chant et art dramatique et au Conservatoire National de musique d’Ivry en piano jazz improvisation.

Amaury a écumé les routes de France avec différentes formations : «Les Becs à foin», en messager d’auteurs dans le duo «Les Galopins», en spectacle jeune public tel «Barouf» de la formation «Bac à sable», la troupe de théâtre «C’est pas si grave», puis en solo depuis qu’il vit à Montréal.